Traumatismes des migrants. Enjeux actuels. Ateliers pratiques de psychanalyse sociale

4 mars 2017 - de 9h à 13h30

23 rue de la Rochefoucauld 75009 Paris

Fiche d’inscription sur le site www.apps-psychanalyse-sociale.com

Cette formation de Psychanalyse Sociale a pour objectif de fournir une vue d’ensemble des problématiques actuelles des migrants, de leurs traumatismes,des enjeux concernant l’accueil psychothérapique et social ainsi que les contextes juridiques.
Cela se fera sous la forme d’exposés interactifs partant des expériences de
rencontres et leurs théorisations et donnera lieu à un bilan sous forme de
discussion.

« Je dis toujours la vérité : pas toute, parce-que toute la dire , on n’y arrive pas. La dire toute, c’est impossible, matériellement : les mots y manquent . C’est même par cet impossible que la vérité tient au Réel . » Lacan, Télévision
Comment répondre à la détresse psychique des personnes réfugiées ? Comment prendre en charge la question du traumatisme, des personnes en situation d’exil et de ruptures multiples en tenant compte des attentes singulières et des injonctions des administrations ?

Notre actualité nous rappelle régulièrement que de nombreuses personnes s’organisent activement pour fuir les menaces et les dangers de mort. En France, le parcours très complexe dans les méandres juridico-administratives pour obtenir le statut de réfugié exige d’être en capacité de faire la preuve de la réalité des persécutions subies. L’agent des autorités administratives attend des éléments probants qui font état du traumatisme.

Sur le plan social, et d’un point de vue médico-psychologique de nombreux acteurs accompagnent des personnes migrantes pour répondre à l’urgence de la demande pratique.

Il s’agira de pouvoir accueillir « le patient réfugié » pour cerner ses besoins en soins médicaux et psychologiques. Les différents symptômes dont souffrent les réfugiés sont à interroger pour tenter de définir une nouvelle clinique orientée par la psychanalyse sociale.

L’APPS et la formation

Cette formation a pour objectif de fournir une vue d’ensemble des problématiques actuelles des migrants, de leurs traumatismes, des enjeux concernant l’accueil psychothérapique et social ainsi que les contextes juridiques.

Cela se fera sous la forme d’exposés interactifs animés par Hervé Fuyet en partant des expériences de rencontres et de leurs théorisations qui donneront lieu à un bilan sous forme de discussion.

A l’issue de la présentation de la formation par le Docteur Hervé Hubert où ce dernier énoncera les enjeux actuels qui concernent les migrants dans notre monde actuel , quatre spécialistes présents au quotidien auprès des personnes migrantes - exerçants dans les domaines du droit, de la psychanalyse et du social - vont nous apporter leur témoignage .
L’APPS et la psychanalyse sociale

Ces témoignages se fondent sur la perspective que tend à promouvoir l’APPS qui se définit comme un mouvement et non comme une école . Association qui a comme un concept clé celui du transfert social.

« Les pratiques psychanalytiques mettent en avant la singularité des problématiques, l’inscrivant pour beaucoup dans les champs du désir et de la jouissance . Les pratiques des psychanalystes aujourd’hui peuvent être des bouffées de vie pour l’humain … « Notes d’orientation , Hervé HUBERT, 21 01 2017.

Magda GOMES traitera de : « L’invention dans l’exil » en éclairant quelques aspects de sa clinique : le parcours d’une pratique de transfert avec un demandeur d’asile, la place du psychologue dans la clinique des migrant, et celle de la place de l’isolement dans le transfert social

Maria KARZANOVA abordera également l’aspect clinique d’une démarche d’accompagnement pour développer « la clinique des migrants , clinique hors-norme » pour nous faire entendre : L’universalité du pousse vers la normalisation du sujet, les limites dans l’élaboration des bonnes pratique dans la clinique des personnes migrantes, le transfert comme seule "norme" d’accueil du patient

Pour l’aspect social, Jean-Marc ESCURIER va tenter d’expliquer le déroulement administratif et labyrinthique que doit emprunter un réfugié pour être entendu du point de vue de ses droits à savoir les droits sociaux , la demande d’asile ou de séjour . Il nous dira ce que signifie concrètement accompagner une personne durant la demande d’asile ; les difficultés d’être confronté aux incertitudes, attente et issue aléatoire . Il portera également un regard sur les questions traitant de l’insertion sociale, de l’intégration voire de l’assimilation ce qui laisse percevoir un devenir incertain…

Julie LEPAGE nous indiquera à la fois ce que stipule le Droit malgré l’urgence des situations à travers « la dimension humaine dans le traitement des dossiers de régularisation administrative et des procédures judiciaires » Elle parlera de l’activité d’un avocat au service des migrants et des sans-papiers (procédés et contraintes) ainsi que de son expérience auprès des migrants et sans-papiers ; écoute et orientation . Elle interrogera les coopérations possibles entre les spécialistes du droit , de la psychologie ou psychiatrie et les acteurs du secteur social .

En conclusion, Hervé Hubert interrogera l’apport du concept de transfert social, dans l’abord dès traumatismes des migrants en insistant sur les nouages et dénouages qui se fabriquent dans les rencontres humaines à partir de ce qui prend valeur transférentielle : les mots, les images et les sensations de corps .

Fanny Poirier et Christine Labeille

Tarif plein : 25 €
Tarif partiel : 10 €

Bulletin d’inscription à adresser à : nacera.khelifi elan-retrouve.asso.fr

ou à :

ATELIERS PRATIQUES DE PSYCHANALYSE SOCIALE

23 rue de la Rochefoucauld 75009 Paris