Japon

Articles de cette rubrique

  • Oui, ÉCLAIRER LES MOINDRES COINS , c’est ça, FANON .

    , par Takeshi Ebisaka

    TAKESHI EBISAKA
    Il y a 30 ans , j’ai eu l’honneur d’être invité avec d’autres , au premier MÉMORIAL FRANTZ FANON . C’était une extraordinaire aventure, une fête inouïe, c’est toujours avec le sentiment de bonheur que je m’en souviens. Quelque uns d’entre nous ont visité plusieurs écoles ou lycées pour parler de leur compatriote parce que à l’époque , le nom de FANON n’était pas du tout connu de ces jeunes Martiniquais.
    Ces écoliers, ces lycéens, ils ont maintenant 40 ans ou 45 ans , le même âge que moi de l’époque. Je ne sais pas s’ il y en a qui sont présents aujourd’hui parmi vous. Le temps passe vite ,mais ce qui est étonnant , c’est que FANON ne passe pas, sa pensée ne passe pas, il est toujours vivant, il est mort d’accord, mais il reste vivant et il est parmi nous. En fait, pendant ces 30 ans, FANON n’était pas absent dans le monde de la pensée. Il y a FANON dans les études postcoloniales. Il y a FANON (...)