France

Articles de cette rubrique

  • 8 mars 2017, 100ème anniversaire du début de la Révolution russe

    , par humanite.fr

    Cet Appel-Pétition lancé par un collectif d’historiens, d’intellectuels et de militants du mouvement ouvriera a été relayé à partir de : Le grand Soir. Info . URL de cet article 31908 https://www.legrandsoir.info/appel-petition-8-mars-2017-100eme-anniversaire-du-debut-de-la-revolution-russe.html
    Michaële Lafontant (Haïti-France) Membre du Conseil N ational du PCF
    Manifestants dans les rues de Pétrograd (actuel Saint-Pétersbourg) derrière une banderole réclamant le droit de vote aux femmes, en février 1917. Photo : AFP
    Ni lunettes « blanches » sur Octobre 1917 ni « Livres noirs » anticommunistes à répétition ! Et si l’on débattait enfin de manière sereine à propos d’Octobre 1917 et de ses suites ? - Un appel d’historiens, d’intellectuels et de militants du mouvement ouvrier.
    Appel-pétition lancé par Annie Lacroix-Riz, professeure émérite d’histoire contemporaine à Paris VII, par Georges Gastaud, (...)

  • Maroc. L’affaire Ben Barka relancée ?

    , par HASSANE ZERROUKY

    Ben Barka lors d’une conférence de presse à Casablanca en 1959. AFP
    Le ministère français de la Défense s’apprête à déclassifier 89 documents liés à la disparition, le 29 octobre 1965 à Paris, de l’opposant marocain.
    La déclassification de 89 documents secrets liés à l’affaire de l’opposant marocain Mehdi Ben Barka, enlevé le 29 octobre 1965, et disparu depuis, par le ministère de la Défense (annoncée dans le Journal officiel du 5 mai), va-t-elle permettre de faire enfin la lumière sur ce que d’aucuns qualifient de crime d’État ? En cinquante ans, malgré les demandes insistantes de la famille Ben Barka – son fils avait même écrit au président Hollande – et les quelques documents déclassifiés en 2000, 2001 et 2005, le dossier Ben Barka avait peu progressé. Selon RFI, les documents déclassifiés « remontent pour la plupart aux années 1965 et 1966, certains sont datés de 1964, soit avant l’enlèvement de Ben Barka en (...)

  • Macron met sur les rails une loi El Khomri taille XXL pour l’été.

    , par CÉCILE ROUSSEAU, PIERRIC MARISSAL, SÉBASTIEN CRÉPEL,

    Le président de la République élu dimanche veut poursuivre la démolition des droits des salariés entamée sur le temps de travail au cours du quinquennat qui s’achève, en l’étendant à toute l’organisation du travail.
    Malgré l’importante contestation de 2016, Emmanuel Macron veut pousser au bout la logique qui a guidé la loi travail. Marta Nascimento/REA
    Droit du travail.
    Emmanuel Macron sait bien qu’il n’a pas encore gagné la partie. La secrétaire d’État qui le soutient, Juliette Méadel, a beau estimer que les 66,1 % des voix qu’il a recueillies dimanche sont « un blanc-seing » pour « aller au bout de sa réforme du droit social et du Code du travail », son projet n’a pas obtenu l’adhésion des Français, en particulier du côté de cette majorité qui s’est opposée à la loi El Khomri au printemps 2016. Celui qui rentrera à l’Élysée à la fin de la semaine espère donc jouer de l’effet de surprise en passant par des (...)

  • Syrie : « Trump alimente l’escalade militaire »Communiqué du PCF.

    , par PCF

    UNE PRISE DE POSITION COURAGEUSE DU du Parti Communiste Français.
    Michaële LAFONTANT
    Membre du Conseil National du PCF.
    Syrie : « Trump alimente l’escalade militaire ».
    VENDREDI, 7 AVRIL, 2017 HUMANITE.FR
    Communiqué du PCF
    Les bombardements nord-américains sur la Syrie la nuit dernière, effectués hors cadre légal international, et à la suite d’un retournement brusque de position du président américain, Donald Trump, peuvent ouvrir une nouvelle phase dramatique de l’internationalisation du conflit syrien.
    Ce faisant, Trump alimente l’escalade militaire et les logiques de représailles alors que le peuple syrien a le plus pressant besoin que la guerre s’arrête net. L’action militaire des États-Unis va conforter politiquement Bachar Al Assad, galvaniser les groupes djihadistes qui exploitent l’impact désastreux des interventions étrangères au Proche-Orient, retarder les (...)

  • Soldats du refus, soldats de la lutte

    Soldats du refus, soldats de la lutte
    Chaleureuse ambiance, ce samedi 4 mars 2017, au siège du Secours populaire français, autour de quelques-uns – ils furent une quarantaine – des soldats français, la grande majorité d’entre eux communistes, qui refusèrent naguère de porter les armes contre le peuple algérien et qui le payèrent de l’enfermement dans les geôles de deux Républiques. On imagine leur émotion, car certains ne s’étaient pas revus depuis des années. C’est l’Association Agir aujourd’hui contre le colonialisme (ACCA) qui avait été à l’origine de cette rencontre. Et, comme un symbole, ce fut Julien Lauprêtre qui, naguère, mena tant et tant de luttes pour aider ces soldats et leurs familles, qui les accueillit, au nom de son cher SPF. Pour qui pouvait faire rapidement un calcul mental, en regardant ces hommes, il y avait là quelques dizaines d’années de prison pour la cause de l’indépendance de (...)