/*IMMIGRATION : FANTASMES ET RÉALITÉS* POUR UNE ALTERNATIVE À LA FERMETURE DES FRONTIÈRES

EN VENTE EN LIBRAIRIE LE 02 OCTOBRE 2008

//SOUS LA DIRECTION DE CLAIRE RODIER ET EMMANUEL TERRAY/
/*IMMIGRATION : FANTASMES ET RÉALITÉS*
POUR UNE ALTERNATIVE À LA FERMETURE DES FRONTIÈRES
/
L’idée de ce livre est partie d’un double constat : la référence au
respect des droits de
l’homme ne suffit pas, ou ne suffit plus, pour remettre en cause les
politiques migratoires qui
leur portent atteinte. Par ailleurs, beaucoup de contre-vérités
circulent sur la question des
migrations : « L’immigration pèse sur le budget national », « il faut
privilégier l’immigration
choisie contre l’immigration subie », « l’aide au développement peut
interrompre les flux
d’émigration », « la lutte contre l’immigration clandestine favorise
l’intégration des migrants
installés ».... Ces idées fausses traduisent une grande méconnaissance
de la réalité de
l’immigration et de la politique migratoire menée en France par la
droite comme par la gauche
depuis les années 1970, et plus encore de celle qui est déjà mise en
place dans les années
2000 et qui se profile au plan européen.
Face aux fantasmes et aux mensonges, cet ouvrage a pour objectif de
poser les bonnes
questions, d’analyser les conséquences des politiques menées et de
démonter les solutions
hâtives, afin de montrer la réalité des situations et de susciter le
débat. Il s’adresse aux
personnes qui, bien qu’attachées au respect des droits de l’homme
doutent, ébranlées par les
discours sécuritaires ou économistes. Il suggère qu’une politique
alternative à la fermeture des
frontières n’est pas forcément irréaliste ou utopique./

Claire Rodier, est juriste au Gisti (Groupe d’information et de soutien
aux immigrés). Elle fait partie des
fondateurs du réseau euro-africain Migreurop. Emmanuel Terray,
anthropologue, directeur d’études à
l’EHESS, a pris depuis 1996 une part active au mouvement de soutien aux
sans-papiers.
Avec les contributions de Jean-Pierre Alaux, François Brun, Claude
Calame, Violaine Carrère, Carine
Fouteau, Laurent Giovannoni, Virginie Guiraudon, Danièle Lochak, Gustave
Massiah, Alain Morice,
Xavier Thierry, Fulvio Vassalo Paleologo.

Collection : Sur le vif — 154 pages — 10 EUR

TABLE DES MATIÈRES
INTRODUCTION

PROLOGUE
La continuité d’une politique répressive
Les régularisations comme mode de gestion des flux
migratoires
L’arbitraire sous toutes ses formes
Immigration choisie et précarisation

PARTIE I - RÉTABLIR LES FAITS

1 / POURQUOI PARTENT-ILS ?
La misère n’est pas la seule explication
La migration fait partie de notre histoire
L’illusoire pouvoir des États

2 / Y A-T-IL UNE VÉRITÉ DES CHIFFRES SUR LES
TENDANCES MIGRATOIRES ?
Cinq millions d’immigrés vivent maintenant en France
Plaidoyer pour de meilleures statistiques d’immigration
Interpréter trente années de courants migratoires

3 / COMBIEN ÇA COÛTE, COMBIEN ÇA RAPPORTE ?
En Grande-Bretagne : près de 20 % du PIB
Un apport « énorme » en Espagne, une « bénédiction » en
Italie
En France, les études manquent
Expulsions : une politique coûteuse

4 / IMMIGRATION « CHOISIE » : UN PSEUDOPRAGMATISME
Qu’est-ce que l’immigration « subie » ?
Un tour de passe-passe
Le pseudo retour à une immigration de travail
Jusqu’à quel point peut-on maîtriser les migrations ?
Distinguer entre l’immigration « de travail » et les autres
immigrations : une gageure
Du droit de choisir « ses » immigrés

PARTIE II - MESURER LES CONSÉQUENCES

5 / L’INTÉGRATION, INSTRUMENT DE PRESSION ET DE
DISCRIMINATION
Entre valeurs républicaines et préjugés culturels
Identités et diversités culturelles
Relativisme et multiculturalisme
Fabrications culturelles et collectives de l’homme

6 / L’IMMIGRÉ ENTRE MAÎTRISE DES FLUX ET LIBERTÉ
D’EXPLOITATION
Créer la rareté pour baisser le coût de la main-d’oeuvre
Au cas par cas
Précariser les étrangers pour tirer le marché de l’emploi
vers le bas

7 / LA RÉTENTION : L’ILLUSION DU MOINDRE MAL
Des entorses pour un moindre mal
Évolution et développement de ces « prisons pour
étrangers »
Une machine à expulser qui désagrège lentement les
libertés fondamentales
L’illusion d’un système d’expulsion démocratique

8 / L’ASILE À LA COURTE PAILLE OCCIDENTALE
Le miroir aux alouettes des promesses de la communauté
internationale
Quand le persécuté doit coller à l’imaginaire occidental
La grande loterie du droit d’asile

9 / VERS UNE ASSIGNATION À RÉSIDENCE DES
POPULATIONS PAUVRES ?
Du côté intérieur de l’Europe : détestables performances
des verrous
Enfermer les gens chez eux ou les immobiliser en chemin

PARTIE III - ÉCARTER LES FAUSSES BONNES
SOLUTIONS

10 / LE CO-DÉVELOPPEMENT, OTAGE DE LA « MAÎTRISE
DES FLUX »

Les mésaventures d’une idée prometteuse
Migrations et développement
Migrations et politiques de développement
Co-développement, politiques de coopération et politiques
migratoires

11 / EUROPÉANISER POUR MIEUX CONTRÔLER
Une communautarisation inaboutie
Un alignement par le bas : l’exemple du regroupement
familial
Un déséquilibre au profit du contrôle accru des frontières
Plus d’« Europe », moins de droits

12 / COOPÉRATION OU SOUS-TRAITANCE ? LE
CONTRÔLE MIGRATOIRE DANS LES RELATIONS UE-LIBYE
L’Italie aux avant-postes
Le rôle ambigu des organisations internationales et des
ONG
Quelques conditions préalables à toute coopération

13 / UNE LUTTE CONTRE LES « PASSEURS » QUI SE
RETOURNE CONTRE LES VICTIMES
Contrôle aux frontières et trafic de migrants : quelle
dynamique ?
La lutte contre l’immigration avant la lutte contre les
trafiquants
Délit de solidarité
Epouvantails

CONCLUSION - IL FAUT EN FINIR AVEC LA FERMETURE
DES FRONTIÈRES
Rompre avec une vision unilatérale de l’immigration
Derrière la migration : menaces environnementales...
...et déséquilibres du commerce international
Vers la liberté d’aller et venir
Et en attendant ?

ÉPILOGUE - SOUVENIRS D’UN CITOYEN DU MONDE

BIBLIOGRAPHIE
PETIT GLOSSAIRE DES EUPHÉMISMES ET AUTRES
CLICHÉS LES PLUS COURAMMENT UTILISES DANS LE
DISCOURS PUBLIC SUR L’IMMIGRATION ET DE L’ASILE.
LES AUTEURS

meme rubrique ]